24
           
aminox009
FLV Player 1.0
:


 
 
  > > ( )
 
 

( ) ɡ ... ... ... ...


ɡ ... ... ... ...


 
  #1  
06-01-2010, 03:18 PM
 
: 25-12-2009
: -
: 1,957
smol2


Fiches : 2me AM





Mme:Benakezouh ( MANSOUR YAMINA)

PEM

Les ****es crits, les pomes et les dessins, dans Mosaque, sont authentiques et ne sont que le fruit de mon inspiration.



ADRESSE : CEM de Bouafia.

Hassi Bah Bah.

W de Djelfa.



PREFACE

A tous ceux qui croient que le travail et lessence mme de la vie, que la sueur du front vaut bien des trsors et il ny a que ceux qui ne travaillent pas, qui ne se trompent pas.
Mes chers collgues. Je mets entre vos mains cette modeste initiative dans lespoir quelle vous apporte quelques facilits. Certes il nexiste pas de fiche modle car lacte denseigner est unique chacun et laction dapprentissage nest pas une constante.


















Projet : 1 Le concours de lecture.
Squence 1 La de******ion dans le rcit de vie




Comptence dvelopper : Dcrire pour expliquer.



Fiche 1 Expression orale.



obj : Rdiger des fiches- auteurs.



Supports iconiques : Autoportrait. (prof/Elve). Suggestion de (Q/R) A dfaut les rponses seront donnes par le prof et rptes par les lves.

Observation des portraits. Que voyez-vous ? - Des photos- des images- des dessins- des

tableaux - des peintures...Ce sont des autoportraits.

Expliquer le prfixe auto.

- Les personnes peintes sont des artistes, des peintres.

- Elles se sont peintes toutes seules.

Les personnages sont : Issiakhem---------Van Gogh. Ils ont procder, en se regardant dans un miroir, ou en regardant leurs photos.

Lautoportrait est une technique de peinture qui consiste faire par soi- mme son propre portrait.

- Comparaison des deux tableaux.

Issiakhem Van Gogh.

- Rougetre - sombre..................... Bleu- clair.

- Face.......................................... Profil.

- Deux oreilles.............................. Une oreille.

- Lair souriant.............................Lair fch.

- Sans barbe................................... Avec barbe.

- Algrien.....................................Holla ndais.



Exploiter la comparaison pour dcrire les deux tableaux, chacun part.





Fiche : 2 Comprhension de loral. (Arrt sur image.)



Obj : Sexprimer partir de supports- images pour dcrire.

Exploitation de la banque des mots et autres suggestions, suivant le niveau de la classe.

Leon.



Dcliner lidentit des personnes en photos.

-Zidane.....Warda El Djazeiria..... Linspecteur Taher (Hadj Abderrahmane).

Prsentation de chacune delles.

- Zidane est un clbre footballeur, il est n Marseille, en France. Cest une vedette sportive du foot.



- Warda est une grande dame de la chanson arabe, cest une chanteuse dorigine algrienne qui vit en Egypte.



- Linspecteur Taher est un grand artiste, son vrai nom est Hadj Abderrahmane, cest un comdien talentueux.

Il est mort, mais son art reste toujours vivant.



Remarque : larrt sur image peut galement faire office danalyse du contenu de ces photos. ex : La tenu, lexpression du visage pour lidentification rapide des personnages.



REMARQUE :



Les ****es de la comprhension de lcrit doivent tre la matire premire dans laquelle on puise les autres activits, dfaut on a le choix de changer les supports pour rpondre aux besoins de chaque leon voire ****es et exemples proposs.







Fiche : 3 Comprhension de lcrit.



****e 3 Page 10

Cette sance peut se faire en 2 tapes.



Obj : reprer lobjet de la de******ion, lordre.

Lire des biographies. (Prsentation dartistes).



Observation :

Si les ****es semblent crus pour le prof, il en sera de mme pour llve, alors je suggre un travail sur les ****es ventuellement plus rentables.

Faire la biographie de (Zidane), mon avis plus motivante, car, et les artistes qui sont choisis, et leurs uvres ; font objet dignorance chez nombre dlves, voire chez bon nombre de profs. Chercher un ****e autobiographique, puisque au dbut il ya lautoportrait. (****e 4)

Lapprenant a plus besoin dassimiler les concepts spontanment, et simplement, que de le heurter, des complications inutiles, lui imposer cela ; cest comme lui dessiner un lion, et lui dire : Ca, Cest un flin !

La meilleure faon de captiver son attention est bel et bien, celle daller vers lui, le chercher, et pour quil puisse venir vers nous, il est essentiel dtre soi- mme motiv et convaincu, en simpliquant et en simplifiant.

Penser constamment quil sagit denfants avant tout, qui vivent dans des con****es familiaux, et gographiques diffrents, avec des niveaux culturels divergents, ce qui implique une considration perptuelle, chose que chaque prof doit prendre en considration.

Eviter de gaver les lves, car ils risquent lindigestion, qui leur fera tout rejeter. Le principe est de leur donner des petits repas quilibrs, riches et caloriques. C- - d : Peu.....Simple......et efficace.

















Lire et comprendre.



Suggestions de questions.

1- Le ****e est une prsentation de lartiste (crivain- chanteur- sportif- peintre.) par lui-mme ou par un autre auteur.

2- Etablir implicitement une fiche de renseignements. (Vrai nom 2me nom date et lieu de naissance- son activit, sa

fonction, ce quil (elle) fait).

3- Ses uvres- ses exploits etc.

4- Emploi du prsent de lindicatif.

Identifier les lments para ****uels. (Les lments priphriques.)

- Titre- ******eur- Source- Supports iconiques. .

Poser des questions :

- Quel est le titre du ****e ?

- Qui est reprsent sur la photo ?

- qui a crit ce ****e (Lauteur).

- Quelle est la source du ******** ?

(Livre- journal- magazine- revue- prospectus- notice. . .) Le ******** date de 62 jusqu 92, probablement, une revue.





Fiche : 4 Analyse de ****es. (Comprhension de lcrit.)



- Quels sont les diplmes dIdir ?

- Donc, il aurait pu tre quoi ?

- Quest- ce quil est devenu ?

- Comment cela est arriv ?

- Quel est le vrai nom dIdir ?

- Dans quel genre de chanson il devient le chef de file ?

- Quel tait son grand succs ?

- Trouve les expressions par les quelles lauteur a remplac le nom Idir pour viter la rptition ?

- Quelle est la ponctuation employe ?

- Quel est le temps de conjugaison employ ?

- Quel est le type de ce ****e ? ****e de******if.

(****e de prsentation.)



Synthse.



Faire lire le ****e 4. Dessiner un tableau.

Comparer Idir avec Ben Assloun.

Noms et prnoms- Date et lieu de naissance- Pseudonymes- Fonctions- pronoms personnels et temps de conjugaison employs.



Fiche : 5 Vocabulaire.



Les noms pour dsigner une personne ou une chose.

Exploiter le ****e de la c de lcrit ou :



Obj : reconnatre une personne ou une chose grce plusieurs noms propres, ou communs.

Les pseudonymes.



-Phase dexploitation.



Observe.

1- Moustache, le boucher du coin, vent de la viande tendre de mouton.



2- Cet homme est un goste, un avare, une mchante crature.



3- Je mappelle Karim, je suis un lve de 2me A M. Je suis un amoureux de la lecture, un curieux de nature, un enfant Obissant, un rveur, un ami de la nature et des animaux, un bon camarade, et un ami pour les autres.



Faire relever tous les noms qui dsignent le personnage du ****e.

- Phase dvolution conceptuelle.

Trouve les faux noms, puis donne leurs significations.

- Ce garon est rond........Cest un gros.

- Cette fille est un cadavre......Cest une fille maigre.

- Son pre est un poulet.........Un policier.

- Ce chanteur est une cole.........Ses chansons nous apprenne.

- Mes enfants sont mon rayon de soleil, la lumire de ma vie, mon espoir et ma joie.........Expression damour.

- Vous tes une poule mouille........un lche, un pleutre.



Dire : On fabrique les faux noms ou les images, pour exprimer lamour, le mcontentement, ou la moquerie, dans lintention de rire, de faire des compliments, ou pour vexer et faire mal.

-Phase de validation.



Rponds par oui ou non :

Pseudonyme ou non.

Gros- mauviette- fou- comique- vieille chaussette- oiseau de mauvaise augure- homme- matre- crasseux- gnie- chaton- mignon- nuage blanc- cheval fougueux- clown. . .



Fiche 6 : Grammaire.



Obj : Eviter la rptition grce lemploi des pronoms personnels (substituts grammaticaux)



Leon.

Exploiter le ****e de la c de lcrit ou :



Procder par la mthode dexemples et de contre exemples.

Observe.

- Je me pris penser mon avenir.

- Les oiseaux chantent.

- Je suis ton ami et tu dois me traiter en ami toi aussi.

- Tu es capable toi seul de voir ton intrt.

- Le livre est ouvert.

- Je ne vous demande rien.

- Ils tinvitent souper chez eux.

- Je leur confie cette mission.

- Je la regarde.

- La tlvision est allume.



- Faire relever tous les pronoms personnels.

Les classer en genre et en nombre.

- Identifier les phrases qui ne comportent pas de pronoms personnels.



Application 1 :

Evite la rptition en employant le pronom personnel qui convient.



- Je veux voir mes parents, je veux aller chez mes parents.

- voil la mon***ne qui apparat, je vois la mon***ne.

- Mon pre est rentr, mon pre a fini sa journe.



Application 2 :

Complte par le pronom qui convient.

(me - se- le- lui-nous.)

- Je cours.........annoncer la nouvelle.

- Ton livre ; je te ........... rendrai.

- Nous............arrtmes en route.

- Je ...........lave.

- Jespre que vous............pardonnerez.























Fiche : 7 Orthographe.



La squence en cours justifie ltude de

laccord sujet / verbe.

Mme chose. Mme support.



Leon.

Observe.

- Les enfants chantent.

- Ma mre se lve la premire,

prpare manger, nettoie, lave,

repasse, soccupe de nous et se couche la dernire.

- Malik, karim, et Camlia prparent une leur mre.

- Ecrivez votre leon.

- Il pleut.



Faire observer les situations de laccord S / V.



App

Relie par des flches.

- Les lves............................sont des animaux carnivores.

- Ma mre...................est dlicieux.

- linfirmire................... tombe de la neige.

- le gteau...................... met un pansement.

- Il.......................nettoie, et prpare manger.

- Le lion, le tigre, et lhyne.. .rflchit avant de rpondre.

- Un bon lve........... corrigent leurs exercices.



Fiche 8 : Conjugaison.



Obj : lemploi et la morphologie du prsent de lindicatif.



Leon.

Exploiter le ****e de la c de lcrit, ou celui- ci.



Observe.

Il est trois sortes de gens dont laffection cesse trs vite : lami qui ne rencontre pas son ami, qui ne lui crit rien, qui ne lui envoie rien ; lhomme qui, reu avec honneur chez des amis, ninvite pas ceux qui lont invits, ne les reoit pas comme ils lont reus, mais va mme jusqu les narguer et se moquer deux ; lhomme gnreux qui fait la joie de ses amis, leur bien tre et leur bonheur, mais qui leur demande ce quils ne peuvent lui accorder.



Identifier les verbes, leur temps de conjugaison et leur emploi.

Conjugaison systmatique de verbes de diffrents groupes.



1 - Application.

Souligne tous les verbes conjugus au prsent de lindicatif, puis donne leurs infinitifs.



La pluie.



Une petite pluie fine, si fine, si fine.

Danse en riant sur les toits gris.

Le ciel est gris, trs loin, trs bas.

La pluie chantonne travers les arbres, les feuilles luisent.

Les gens senfuient sur le chemin, et la pluie rit.



A. Fleury.



2- Complte par le verbe qui convient.

(Vas- est- a- veux- se prsentent- rflchissez- mangeons.)

-Vous.........................beaucoup trop.

-Tu ................au march, demain ?

-Les lves...........................

-Je ne..................pas que tu sois malheureux.

-Nous................... midi.

-Elle................fini ses tches mnagres.

- Il................srieux.





Fiche 9 : Grammaire.



Obj : Dfinir le sens dun ****e grce la ponctuation.



Leon.



****e 1



Vous savez mon cher jai achet une voiture

Vous avez achet une voiture

Oui cest une vieille marque mais solide et qui fait ses preuves une Cadillac viendriez vous la voir au garage trs volontiers



****e 2



Vous savez, mon cher, jai achet une voiture.

- Vous avez achet une voiture ?

- Oui. Cest une vieille marque, mais solide qui fait ses preuves. Une

Cadillac.

- Viendriez-vous la voir au garage ?

- Trs volontiers.



- Comparaison des deux ****es.

- Quel est le ****e qui se lit et se comprend plus facilement ?

Progression.

- Le train sarrte la gare. Cest le point final.

- comment tappelles- tu ? Cest le point dinterrogation.

Oh ! Un arbre qui parle ! Cest le point dexclamation.

Il lui dit : Sois gentille, fais- nous un gteau.

Les deux points, et les guillemets.

Je cours le prparer. Cest le tiret.

Application.

Relve les signes de ponctuation employs dans ce ****e.

Est-ce que je peux faire quelque chose pour vous ? demande t- il.

- Oh, Puis- je venir avec vous ?

- Montez.



Fiche 11: Activit dcriture et criture.



*****aut la prparation de lcrit et la produc crite + Evaluation bilan, qui correspond lexpression crite ici, mais je mettrai cette dernire comme sance de compte- rendu.



Obj : Rdiger une de******ion pour se prsenter ou prsenter quelquun.

Rdiger une fiche de prsentation.



Leon.



1re partie : 40 mn

Faire sortir un(e) lve au tableau, laider se prsenter en employant (je) et le prsent de lindicatif. Il rpondra aux questions suivantes :

- comment tu tappelles ?

- Quelle est ta date de naissance.

- O es- tu n ().

- O habites- tu ?

- Que font tes parents ?

- Tu es en quelle classe ?

3- Tu aimerais tre quoi, quand tu seras grand ?

- On se contentera de ce que llve nous donnera.

- On le portera sur tableau sous forme de ****e.

- On proposera dautres lves de se prsenter.

2me partie. 20 mn. Ecriture ou production crite.



Objet : Ecris un ****e de cinq lignes dans lequel tu dcris ton camarade.

Dmarche : - Emploie le prsent de lind.

- Emploie le pronom ( il )

- Emploie les adjs qualifs.



2me choix .

Prsente un crivain de ton choix sous forme de fiche de prsentation en remployant les activits de la squence.











Fiche 12 : Lecture plaisir. (Lecture suivie et dirige.)



Comme lindique son nom, cest une lecture de divertissement, donc on a le choix de prserver les ****es dj figurant sur le livre ou en proposer de nouveaux





Fiche 13

Situation dintgration. Compte rendu de lexpression crite.



Etablir une grille dvaluation chacune de ses sances qui rpondront aux normes suivantes :




Critres


Indicateurs

Barme

Pertinence


?


?


Organisation


?



?






Cette sance sera le fruit qui rsulte des activits de chaque squence. Pour lvaluation formative, je propose un barme de 7 / 7 comme pour la P E au BEM donc rpartir les notes de 1 7 dans un con****e de rponses obtenues selon les critres que chaque prof aura dterminer dans sa dmarche pdagogique dvelopper la comptence de chaque squence.



Les activits mta linguistiques et galement les ****es peuvent tre changs de faon rpondre adquatement aux ******ifs assigns de chaque squence, voire de chaque projet.



Correction



- Choix dun devoir moyen.

- Le faire crire par llve auteur.

- Le faire lire.

- Le faire corriger par les lves.

- Le relire par les lves.

- Distribuer les fiches corriges.

- Remdiation en sances de rattrapages pour les activits dcroches ( difficults ventuelles)






Squence : 2
La de******ion dans le rcit de fiction.
La squence de******ive, la squence narrative.




Comptence dvelopper : dcrire pour expliquer.



Fiche 1 : Expression orale.



Obj : Parler plus du peintre que de la peinture.



Leon.



- Observation du tableau

- Que reprsente le tableau ?

- Comment sappelle-t- il ?

- Comment sappelle le peintre ? Qui a

dessin ce tableau ?

- Comment Ziani a t- il habill son personnage, lancienne ou la moderne ?

- Regardez attentivement le tableau, vous le sentez mort ou vivant ?

- Est- ce que lEmir est toujours vivant ?

- Que pourrait- on dire de ce peintre ?

Faire rpter les rponses par les lves.

Porter sur tableau les rponses cette dernire question.



Synthse : Rponds par vrai ou faux.

- On a limpression que le personnage est vivant.

- L Emir est un personnage historique.

- Ziani Hocine est un grand artiste.

- LEmir est encore vivant



Fiche 2 : Comprhension de loral.



Obj : Dcrire un personnage.



Leon.



Prsentation des personnages.

- La 1re photo reprsente charlot.

- La 2me est une vignette de B.D. Le personnage sappelle (Zina) BD : zid ya bouzid.

- La 3me est une photo de Hassen Tero, connu aussi par un autre nom : Rouiched.

Progression.

- Travailler sur le personnage qui sera reconnu par le plus dlves.

- Exploiter la banque des mots.

- le point commun qui runi les trois, cest la comdie. On rit en regardant un film comique, ou en lisant un livre de B.D.

- Quels sont les comdiens comiques que vous connaissez ?

- Zoom sur la 1re photo.

- procder par limination des mots de la banque pour trouver ce dont on aura besoin. Obtenir :

Charlot, ou Charlie Chaplin est un comdien, il a une tte de grand comique. Sur la photo, il porte un petit chapeau qui cache ses cheveux.

Son visage rond et souriant, son regard malin, et sa petite moustache ; lui donne un air vif et une mine agrable.

- Formuler les questions correspondantes.



Observation : La couleur des yeux ne peut tre donne, puisque les photos sont en noir et blanc !



Fiche 3 : Comprhension de lcrit.



Obj : Choisir les ****es3, et 5 Page 20

Lire et comprendre.



Leon.



Lecture des deux ****es.

Exploitation des lments priphriques. ( para ****uels) Type du ****e.

- Comparer.

- Que dcrit-on dans le 1er ****e ? - Un lieu : fort.

- Que dcrit- on dans le 2me ****e ?- Un personnage.

- Comparons les deux ****es.

- Est- ce- que Tom aime lendroit quil dcrit ?

- Est- ce- que Edgar poe aime lendroit quil dcrit ?

- Faire sortir les adjectifs qui dcrivent les deux situations.

- Les deux ****es sont des rcits.

- Quels sont les temps de conjugaison employs.

- Quels sont les signes de ponctuation employs.



Fiche : 4 Analyse de ****es.



Lire et analyser.

Lire les infos plus.

Les ****es de******ifs sont des rcits.

Faire lire dans les ****es 3- 4- et 5, les passages suivants :

Le jour pointait........mditation de la nature. 3

Ctait une espce.........blocs de pierre. 4

Lhomme................viril visage. 5

Les thmes de de******ion.

- Une fort.

- Un lieu.

- Un personnage

- Comparer la de******ion dun lieu et

celle dun personnage.

- Comparer les impressions qui dcoulent de la de******ion positive et de

la de******ion ngative.

- Reprage des adjectifs employs.

- Noter lnumration dans la de******ion



Fiche : 5 Vocabulaire.

Les adjectifs qualificatifs.



Obj : Rle des adjectifs dans la de******ion.



Voici des outils de de******ion, emploie- les pour dcrire un personnage.

( Grands- petit- fort- intelligent- beau- noirs- bleus- marrons- rouge- aimable- gentil- souriant- bavard- comprhensif- attentif- propre- joyeuse- meilleur-

Mon................ami est un garon..........et...............

Il a de.................yeux.................qui lui donne ce regard......................

Son ...................visage..................lui donne limpression davoir toujours cette mine..................

Il nest pas trop.. mais.....................et.....................

Je sais quil aime porter un bracelet de corail........... , cest son porte- bonheur.

Leon.



Dcrire : cest faire le portrait moral ou physique, dune personne, qui on voudrait faire des compliments ou des critiques.

On dcrit un lieu, un paysage, un travail, une sensation, une motion, un tat, un objet . . . etc. (Positif / Ngatif.)



Observe.

Je me souviens fort bien de ma mre ce moment. Ctait une charmante jeune femme, mince et ronde la fois, aux traits rguliers, dune grande fracheur de teint, et dans ses yeux dun bleu mauve assez rare, il ny avait rien encore de cette lassitude quon devait bientt y voir.



Andr perrin.

Analyse.

- Faire lire le ****e.

- Dessiner un tableau, dans lequel en prcisera :

- Le sujet de la de******ion : La mre.

- Les dtails qui sont dcrit : ge- forme (corps - visage)- yeux.

- Faire sortir tous les adjectifs qualificatifs.

- A quoi servent les adjectifs ?

- Quelles sont les signes de ponctuation employs : Lnumration justifie lemploi des virgules.



App

Rpond par oui /Non.



Voici des mots souligns, indique sils sont des adjectifs qualificatifs ou non.

La soupe est dlicieuse.

En automne, les arbres perdent leurs feuilles.

Cet homme est mchant.

Ma nouvelle robe est jolie.

Il commit une monstrueuse btise.

Ce sont ses manires et ses habitudes.

Se sont des amis insparables.

Ils luttaient contre le froid.

Donner oralement : les adjectifs servent dcrire, ils peuvent tre placer, avant ou aprs le nom





Fiche : 6 Grammaire.



Ladjectif qualificatif pithte dans le groupe nominal.



1/ Observe.

Lhomme tait mis comme un bdouin, bronz, svelte et muscl, un collier de barbe noir encadrant un visage beau et viril.



1- Identifie les groupes nominaux.

2- Relve tous les adjectifs quils contiennent.

3- Combien dadjectifs comptent- ils ?

4- Quelles informations apportent- ils sur les noms : - Lhomme.

- Un collier.

- Un visage.



2/ Observe.

- Une bte froce dormait, dans la grotte.

- Ils sont trop infects et puants, trop mchants aussi.

- De gros nuages noirs cachent la lumire du soleil.

- Lhomme illustre et loyal mrite du respect.



Retrouve ladjectif et indique son emplacement : avant ou aprs.- Faire remarquer laccord en genre et en nombre de ces adjs. Page : 29





Application.

Complte les GN par ladjectif qui convient.

- Un....................coucher de soleil.

- Le lion est un animal...........et....................

- La gazelle est ......................et........................

- Ma............mre sinquite pour moi.

- Une..............et............ lattendait.





Fiche : 7 Orthographe. Les homonymes homophones.



Leon page : 41



Observe.



- Jai vu un ver vert dans un verre

vert.

- Il rigole toujours, en se rappelant Sa tante coince sous la tente.



Que remarquez- vous sur les mots souligns ?

On entend la mme chose, mais on ne voit pas la mme chose, on appelle ces mots, des homonymes homophones.

- Solliciter des exemples de la part des lves.



Exemples :



- Verre- vert- vers- ver.

- Front- franc.

- Coup- cou- cot.

- Jeu- je.

- Tente- tante.

- Cours- cour- court.

- Fin- faim- fin.

- Son- sans- sang.

- Est- et- hais.

- Paire- pre.

- Mre- mer.

- fer- faire.

- Chaire- cher- - Matre- mtre- mettre.

- voie- voix- vois.

- Jeun- jeune.

- Tare- tard.

Exercices : 2- 3 la maison.





Fiche : 8 Conjugaison.



- Lemploi de limparfait dans le rcit de******if.

- Conjugaison systmatique dans le con****e.

Page : 52.



Observe.



Lorsque nous voyions arriver lheure du repas, nous tions encore loin de la maison. Nous nous amusions encore un peu, puis nous courions dune traite la cuisine. L, nous gnions un peu grand- mre.

Mais nous ne criions pas trop, car la prsence de papa dans la salle voisine nous intimidait.



- Souligner tous les verbes conjugus limparfait, les situer sur laxe du temps.

- Identifier les terminaisons.

- Conjugaison systmatique de quelques verbes du ****e.

- Donner les terminaisons de limparfait.

- Dire que limparfait est le temps du rcit par excellence.

- Diviser cette leon en deux sances, la deuxime sera consacre au pass simple.



2me sance : Le pass simple.

Observe.



Depuis deux jours la mare tait gele ; Jeus enfin la permission dy aller. Je pris de llan et je glissai jusquau milieu. Mais soudain, jentendis de lgers craquements. Apeur, je restai immobile. Heureusement, ma mre me vit. Elle sapprocha prudemment ; je pris sa main et je quittai la zone dangereuse.



- Suivre les mmes dmarches que celles pour la leon de limparfait.

- Dire que limparfait et le pass simple sont les temps du rcit, dans lequel limparfait exprime laction durable, et le pass simple, des actions brves, qui se succdent, et qui ne durent pas dans le temps.



Fiche : 9 Activit dcriture et criture.



Obj : Rdiger un ****e de******if.



1/Page : 3

Choisir lactivit n : 3.

Lordre des phrases est le suivant : (5- 6- 2- 1- 3- 4.)



2 /Ecriture.

Dcris ton camarade ou ton ami(e).

- Choisis un sur les trois adjectifs proposs.

- Emploie le prsent ou limparfait.

- Commencer par : Cest un (e) garon- fille.......



1- Grande- petite- de taille moyenne.

2- Yeux marrons- noirs- bleus.

3- Cheveux noirs- chtains- blonds.

4- Gentil- aimable- mchant.

5- Travailleur- intelligent- paresseux. . .





Fiche : 10 Lecture plaisir.

Page : 24



Fiche : 10

Sance : C R.

Procder comme pour squence : 1









Squence : 3.
Lire pour soi et pour les autres.




Comptence dvelopper : Dcrire pour expliquer.



Fiche : 1 Expression orale.



Observation des peintures.

1/- Quel est le tableau qui imite la ralit ?

Le 3me.

- Quels sont les lments qui constituent le paysage ?

Des hommes, des chameaux, le sahara.

- Que reprsente le tableau ?

Une caravane de Touaregs.

- Comment sappelle lartiste peintre ?

ziani.

- Comment sappelle la technique employe.

Cest de la peinture figurative.

2/- Quel est le tableau o il y a plus de dtails ?

Le 1er.

- Quels les lments constituants de la peinture ?

Un intrieur (Un palais).

Des femmes (musiciennes- chanteuses.)

- Nom de lartiste ?

Med racim.

- Nom de la technique ?

La miniature.



3/- Est- ce que on comprend de quoi il sagit

dans le 2me tableau ?

- Les lments ?

Des formes et des couleurs.

Cest de lart abstrait.

Lartiste se nomme : Larbi Arezki.



Fiche : 2 Comprhension de loral.



Observation des supports.

Reconnaissance grce aux indications.



A titre dexemple, prendre la 2me photo.

Rpondre aux questions suivantes.

- Que reprsente la 2me photo ?

- Cest un magasin, un immeuble ou un monument ? Procder par limination.

- O se trouve- t- il ? En Inde.

- O se trouve linde ? En Asie, en Afrique ou en Europe ?



- Le monument est ancien ou rcent ?

- Est- ce- ce que cest un lieu de commerce,

touristique ou industriel ?

- Son architecture est regarder comme un simple btiment, ou admirer comme une uvre dart ?

On pourra rsumer toutes les rponses et produire lnonc de de******ion, en exploitant la banque des mots.



Fiche : 3 Comprhension de lcrit.



Obj : Lire la de******ion.

Distinguer la de******ion statique de litinrante.

Choisir les ****es 1 et 3



- Identification des lments priphriques : Titre, ******eur, photo.

- Hypothses de sens : - De quoi parle le ****e ?

- Expliquer Gorge : Valle troite et trs profonde.

Leon.

Faire lire le ****e, suivant le niveau de lecture quon a dans la classe.



Verbes qui localisent :- Se trouve.

- Apparat.

- Disparat.

Verbes de mouvement : - Serpente.

- Senfonce, spanche, lange, pouse, accde, stale.

- Donner le sens de ces verbes.

Les indicateurs de lieu.

- Lautre ct, au milieu, au fond, sous, plus loin, ses cts, dans, par, sur. Saisir le sens du ****e en exploitant ces questions.



Suite de la leon dans une autre sance.

****e 3

Mme dmarche.

Rponses aux questions figurant sur le livre.

1- La scne se situe dans une petite chambre.

2- Le demi jour c- - d midi.

3- Le narrateur voit un bon vieux pommettes roses.

4- Il y a aussi une fillette habille en bleu,

un livre, les mouches, les canaris et la grosse horloge.

5- Dormait la bouche ouverte, cette lecture miraculeuse avait opr sur toute la maison, la grosse horloge ronflait : Tic, tac, tic, tac



1- Ce sont des ****es de******ifs. (Types de ****es)

2- Le lieu est : Les gorges de Constantine.

- Le calme dune chambre.

Faire lire les para ****es

- Le narrateur se dplace dans la 1re et est immobile dans la









Fiche : 4 Analyse de ****es.



Travailler sur la de******ion statique / De******ion itinrante.



****es 4 et 5

1- Noms des narrateurs : - Mouloud mammeri.

- Chateaubriand.

- Le premier regarde dune fentre, le deuxime observe en marchant.

2- Oui, le titre suggre ce que lon voit.

- En face, droite, jusquau, dans.

3- Le ****e 4

- Les verbes de mouvements : Livra, poussent, crase.

6- Lavenue des sapins- les cours dsertes- les pieds des murs- le seuil des portes- le perron.



2me partie de la leon.



Obj : Importance des lments spacio temporaires dans la d******ion.



- Exploiter les ****es 1- 2- 4- 5.

- Rpondre aux questions : O ? Quand ?

- Relever les complments de lieu et de temps.

1- Lieu..........................................Temp s.

Dan la neige.................................Lhiver.

2- Dans la plaine rase..................Sous la nuit.

3- A travers les champs de betteraves.

4- A la lisire de son champ..........Quand le soleil disparat.

5- Sur les mon***nes sombres.

- Du ct de la mer.

- Dans le ciel.

Reprage des thmes dcrits et des types de de******ion.

****e 1 : Une reine qui brodait............Statique.

****e 2 : Un homme seul qui marche...........Itinrante.

****e 4 : Baptiste qui se promne.........Itinrante.

****e 5 : La tombe de la nuit..............Statique.



Fiche : 4 Vocabulaire.



Obj : Etude des verbes de localisation et les verbes de mouvement.



1/Observe.

- Ghardaia est situe au sud.

- LInde se trouve en Asie.

- Les maisons sont alignes en pyramide.

- Il niche un taudis.

- jhabite Djelfa.

- LAlgrie stend sur une superficie de 2 millions 300 000 Km.



- Identifier les verbes, les souligner.

- Ils servent dcrire des lieux.

- Se sont donc des verbes de localisation.

- Une personne gare pose la question suivante : O se trouve tel endroit ?



2/Observe.

- Ali monte en haut de la colline.

- Je descends la ville.

- Elle tourne en rond.

- Nous marchmes le long du sentier.

- La petite sautille de joie.

- Il sallonge sur son lit.

- Je me lave les mains.



- Identifier les Vs de mouvement.

- Donner des exemples.

Dire : Les Vs de mouvement et les Vs de localisation servent dans la de******ion.



Application.

Dtermine : Verbe de mouvement ou de localisation.

- Saccrocher.........

- Serpenter.............

- Grimper...............

- Courir................

- Se dresser...........

- Marcher............

- Tomber.............

- Construire..............

- Se situer.................

- Se terrer................

- Se trouver ..............

- Entourer.........

- sloigner...............

- Se tourner................

- se croiser............





Fiche : 5 Grammaire.



Obj : Etude de la comparaison.



Page : 33

Exploitation

Observe.

- Ce vieux est droit comme un i.

- Il ronfle tel un moteur.

- Il est rus comme un renard.

- Elle est habille pareille une princesse.

- Votre chat est sem****le au mien.

- Il est aussi malin quun singe.

- Ton travail est plus soign que celui de ton frre.

- La deuxime partie du travail est moins bonne que la premire.



Lecture des exemples.

Identification des adverbes de comparaison.

Identification des sujets compars.

Evolution.



Relie par des flches.

- Bavard comme---------une plume.

- Rouge comme ----------un linge.

- Lger comme-----------une fleur.

- Ttu comme----------une pie.

- ple comme-----------tomate.

- Rose comme-----------une mule.

Validation.

Complte par : intelligents- intressant- peureux- dlicieux- enveloppe.

- Ce gteau est aussi que celui dun chef.

- Ce livre est moins .que celui que jai lu, hier.

- Elle est ..dans ses robes comme un oignon.

- Ces lves sont plusque leurs camarades.

- Tu es comme une poule.

Exercices la maison : 4 Page 33



REMARQUE : Je suggre la place de cette leon : Le complment circonstanciel de lieu et indicateurs de lieu.











Fiche : 6

Sance : Orthographe.



Leon : Le genre des noms et des adjectifs.



Observe.

- Ce garon est mchant.......Cette fille est mchante.

- Un ouvrier actif..............Une ouvrire active.

- Un pre heureux..............Une mre heureuse.

- Un cheval rapide.............Une jument rapide.

- Un gentil garon...............Une gentille fille.

- Un roi couronn.................Une reine couronne.



Adj masculin.........................Adj fminin.

Marques.

Rien......................................+ e.

e................................................= e.

x ..............................................= se.

f ...............................................= ve.

.................................................+ e.

eur............................................. se- ice.



Observe.

- Un homme..............Une femme.

- Un couturier...................Une couturire.

- Un veuf......................Une veuve.

- Un lion .........................Une lionne.

- Un cheval..................Une jument.

- Un ami....................Une amie.

- Un ne....................Une nesse.

- Un paysan..............Une paysanne.

- Un chanteur............Une chanteuse.

- Un directeur................Une directrice.



Retenir : Le fminin des noms se fait comme pour ladjectif, sauf quil y a des noms qui changent carrment.





Fiche : 7 Conjugaison.



Le pass compos. Page : 53.



Observe.



Le vieux berger a aperu les flammes et a couru jusquau village pour donner lalarme. Jeunes et vieux, tous sont venus. Les pompiers ont mis la pompe en marche. Maintenant la grange finit de brler, mais la maison est sauve.



- Reprage des verbes conjugus au pass compos.

- Donner leurs infinitifs et leurs groupes.

- Choix de lauxiliaire et notion de participe pass et de laccord avec le sujet.

- conjugaison systmatique.













Fiche : 8

Sance : Activit dcriture et criture



Obj : Faire lire le ****e obtenu par un maximum dlves.



Sujet : Dcris le quartier o tu habites.



Dmarche :

- Emploie les verbes de localisation et de mouvement.

- Emploie le pass compos.

- Compare ton quartier aux autres.







Fiche : 9 Lecture plaisir.



****e : Coucher de soleil El Oued.

Page : 35.



Comme lindique son nom la lecture plaisir est une tape de divertissement ; et les questions qui sont poses dans ce ****e relve de ltude de ****e.



Suggrer : - Quel est le type de ce ****e ?

Dans ce cas la lecture des lves se doit dtre expressive, et se doit de rpondre aux ******ifs dj assigns dans la fiche mthode.



Dire que les ****es de******ifs ont une musicalit, un rythme potique, et une facilit toucher le lecteur.

On pourrait notamment faire sortir des adjectifs et des indicateurs de lieu.





Fiche : 10 Evaluation- Bilan.



Correction de lactivit donne.

Dessiner un tableau dans lequel vous rpartissez les adjectifs et indicateurs de temps contenus.

Remettre copies corriges





Projet : 2
La monographie illustre.
Squence 1
La de******ion dans la fiche ********aire.




Comptence dvelopper : dcrire pour convaincre.



Monographie : Ouvrage traitant dun sujet prcis de faon complte.



Fiche : 1 Expression orale.



Observation du tableau.



- Que voit- on ? - Une maison.

- Est- ce quelle est facile reprer ? Non.

- Quels sont les autres lments du tableau ?

- Des escaliers- Des arbres.

- Quelles sont les couleurs qui ont t employes ?

- Le vert avec ses nuances, le rouge, lorange, le bleu clair, le jaune, le violet, le marron et le blanc.

- Est- ce que les formes de la maison et des arbres sont claires et distinctes ?

Non.

- Quest- ce qui domine le tableau la forme ou la couleur ? Cest la couleur.

On appelle cet art de lart abstrait.

Le tableau reprsente une villa entoure de verdure.

Comment trouvez- vous ce tableau ? Beau, confus, artistique, Pas intressant,

Trop color, triste, expressif, magnifique, flou, clair. . .

Rpertorier les bonnes impressions.



Fiche : 2 Comprhension de loral.



Produire une de******ion vise explicative.

Leon.



- Elles reprsentent des schmas, des dessins, une photo.

- Elles appartiennent au domaine de la science.

La 2me dcrit un processus, une exprience.

La 3me reprsente des fleurs.

Quelles sont les tapes de lexprience 2 ?

1- Observation. Que voyez- vous ?

- Un pot contenant de la terre. Une plante verte - De leau- Temprature 20 C- De la lumire.

Les mmes lments sous une prouvette.

2- Evolution.

Mettre la plante avec les mmes conditions sous une prouvette isolatrice de la lumire.

3- Constatation : La plante meurt, les feuilles ne font plus de photosynthse, elles ternissent, se schent et meurent par absence de lumire.

Conclusion : La lumire est vitale pour les plantes.



Fiche : 3 Comprhension de lcrit.



Obj : situer et analyser une de******ion explicative.



****e : Le Canada, un vaste territoire.



Faire lire les deux parties du ****e.

Rpondre aux questions du livre.

1- Le Canada. Cest un pays ? Un tat.

2- Un pays rude- Un pays vide.

3- Cest un ****e gographique.

4- Il est organis en deux parties.

5- Au prsent et au pass de lindicatif.

6- Les photos sont trs jolies, elles font rver, par contre les ****es dcrivent le ct froid et vide du pays.

7- Cest un pays de glace, vue sa situation prs du ple nord. Trs grand avec peu de population.

8- La mise en valeurs par les sous- titres.



Plan dorganisation des infos.

- Un tat immense : 10 millions de km2.

- Des terres striles cause du froid.

- Une charpe de fort.

- Une mince frange utile : Fort, lacs et mon***nes.

- Une population insuffisante : 32 millions.

Type du ****e : Cest un ****e explicatif.





Fiche : 4 Analyse de ****es.



- ****e explicatif (informatif) sur labeille. Page : 45.

- De combien de parties est compos ce

****e ?

- Quels sont leurs titres ?

- Faire lire chaque partie part.

1- Citer la nature des signaux de communication chez labeille.

- Chimique (Substances chimiques olfactives). Lodorat.

- Tactile : Le toucher.

- Acoustique : Louie.

- optique : La vue.

2- Quels sont les lments ncessaires pour tablir une communication ?

- Un metteur............le message............Un rcepteur.

- Quel est le nombre dabeilles dans une bonne ruche ?

3- Expliquer le verbe cooprer.

- est- ce- que les abeilles sont des insectes qui cooprent entre- eux et qui vivent

en colonies, en groupe.









Fiche : 5 Vocabulaire.



Etude des antonymes. (Le contraire.)

Exploitation du ****e : Le Canada. . .



Observe.

- Le Canada est un grand pays# Le Liban est un petit pays.

- Le nord # Le sud.

- Des terres fertiles # Des terres striles.

- Des hivers longs # Des hivers courts.

- Un vent glac # Un vent chaud.

- Geler # dgeler.

- Largeur # Longueur.

- Une population insuffisante # Une population suffisante.

- Majorit # Minorit.

- Ouvert # ferm.

- Race blanche # race noire.

Evolution conceptuelle.

- Demander aux lves de proposer leurs exemples.

- Relie par des flches le mot son contraire.

- Buvable # Peureux.

- Poli # Le dsordre.

- La fin # La vieillesse.

- courageux # Imbuvable.

- fort # Malheureux.

- Riche # Le dbut.

- Capable # Malpoli.

- Heureux # Faible.

- La jeunesse # Reculer.

- La vrit # Pauvre.

- Lordre # Ignorer.

- Savoir # Le mensonge.

- Avancer # Permettre.

- Aimer # Descendre.

- Monter # Difficile.

- Interdire # Dtester.

- Facile #Incapable.

Validation.

Parmi les mots suivants, quels sont ceux qui ne peuvent avoir de contraire.

La nuit- un arbre- beau- rapide- une fentre- vivre- un livre- un ami- la chasse- labsence.



Fiche : 6 Grammaire.



Leon : La phrase dclarative.

Page : 29 - 30



Observe.



Exploitation.



- Il fait froid, ce matin.

- Zidane est un joueur clbre.

- Il a t victime dun accident de la circulation.

- Mon pre est trs malade.

- Tout cest pass comme prvu.

- Le Canada est un grand pays.

- Je nai pas bien travaill aux examens.



Lecture des phrases.

Identification de tous les sujets.

Quelles informations donne-t on leurs propos ?



Evolution conceptuelle.



Indique phrase dclarative ou non.



Nous avons bien mang.

Etes- vous malade ?

Lherbe est abondante, cet endroit.

Quelle misre, cette vie !

Ils voyagent ensembles.

Vous ne devez pas lcouter.

Des lves chahutent.



Validation.

Demander aux lves de donner leurs phrases, puis les crire au tableau



Fiche : 7 Orthographe.

Les homonymes : Sont / Son. Page 42



Observe.



Les menteurs sont des gens qui disent ce qui na jamais t.

Une partie de son bras a t dvore par un requin.

Il a bu son verre de lait.

Les oranges sont des fruits qui contiennent de la vitamine C.



Distinguer le verbe tre la 3me personne du pluriel de ladjectif possessif masculin la 3me personne du singulier.



Solliciter des exemples de la part des lves.



Validation.



Complte par sont/son.



Ils..bons lves.

Ces chiens .des bergers Allemands.

Elle enfile tablier.

Il a eudiplme.

Elle aime.. travail.





Fiche : 8 Conjugaison.



Le futur simple de lindicatif. Page



Observe.



- Tous ceux dentre vous qui prendront la parole, sachent bien que ce quils diront mon propos sera sentence de vie ou de mort.

- Qui vivra, verra.

- Rira bien, qui rira le dernier.



- Identifier les verbes, leurs temps de conjugaison, leurs infinitifs.

- Donner les terminaisons du futur simple, le situer sur laxe du temps.

- Conjugaison systmatique de verbes.





Fiche : 9 Prparation de lcrit.



Je mentrane.



Dfinis les expressions suivantes :

Le cercle : Cest une figure gomtrique.

Le journal : Cest un ******** de la presse crite.

Labeille : Labeille : Cest un insecte.

Lordinateur : Machine capable deffectuer diverses oprations.



Lire et rpondre aux 6 questions qui sont poses sur le ****e 2 Page : 47



Dfinir lAlgrie en utilisant les mmes critres.

Ou donner dans le dsordre les donnes suivantes pour les remettre dans lordre.



- Le grand sahara est situ au sud.

- Au nord stend la cte sur des milliers de kilomtres.

- LAlgrie est un grand pays, divers par ses cultures, contrast par ses magnifiques paysages et riche par ses ressources naturelles.

- Au sud Algro- Oranais stend la steppe qui prsente un ensemble gographique spcifique.

Joindre si possible le travail de photos.







Fiche : 10 Lecture plaisir.

Page : 49 / 50





Fiche : 10 Evaluation- Bilan.



Correction de lactivit.

Rpondre aux questions suivantes :

Quel est lobjet de la de******ion ?

Sur quoi nous renseigne-t- il ?

A quel temps sont conjugus les verbes ?







Squence : 2
La monographie illustre.
- Classement de linformation.
- Organisation du ********.




Comptence dvelopper : dcrire pour convaincre.



Fiche : 1 Expression orale.



Observation de la peinture.

- Que reprsente le tableau ?

- Qui a peint ce tableau ?

- Comment sappelle-t- il ?

- Pourquoi nature morte ?

- Est-ce quil y a des personnes ?

- Quels sont les lments de cette peinture ?

Des fruits.

Lesquels ?- Du raisin vert et noir, une pastque, des figues vertes, des pommes, une pche, une grenadine, un melon, une orange pluche.

Quels sont les autres lments de cette nature morte ?

- De la vaisselle, sur une table un panier, des assiettes et une fentre entre- ouverte qui laisse voir peine un clair- de- lune.

- Quelle impression te donne ce tableau ?

Une impression de calme, de silence, de solitude, dtail et de rel ; comme sil sagit dune photographie. En mme temps une impression de beaut, de prcision, de richesse dans les couleurs et un jeu de lumire subtil.

Accepter toutes les propositions suggres par les lves.





Fiche : 2 Comprhension de loral.



1- Cest leau.

2- Une personne qui se lave.

3- Sur la 2. Un cerf qui traverse leau. Sur la 3me De la rose sur une feuille.

4- Usage domestique : Se laver, boire, nettoyer, arroser...

Leau des rivires, des lacs, des fleuves, et autres est indispensable la vie des animaux aquatiques, leau de pluie est indispensable la vie des plantes et par la suite la vie des animaux.

5- Oui, leau cest la vie car lhomme ne peut vivre sans eau potable,

Sans barrage pour produire de llectricit, sans animaux, et sans

Plantes et ceux- ci ne peuvent vivre sans eau leur tour.

Leau a aussi son intrt dans lindustrie comme source dnergie.

Leau sous toutes ses formes et dans tous ses tats est un lment

vital quil faut prserver et protger du gaspillage.





Fiche : 3 Comprhension de lcrit.



Exploitation du ******** 2 : Leau.

Exploitation des lments priphriques.



1ere et 2me tapes du ********.

Q.CM. Rponds par vrai ou faux.

- Leau a trois tats : Liquide, solide et gazeux.

- Leau ltat gazeux est appele rose.

- Leau du conglateur se transforme en glace.

- Elle est solide : Elle dgle.

On appelle vaporisation le passage de ltat glac ltat gazeux.





Fiche : 4 Analyse de ****es.



Mme support : Leau.



- Quel est le type du ****e ? Cest un cours extrait dun manuel scolaire de physique. Cest un ****e explicatif.

- De combien de parties se composent- il ?

- Attirer lattention sur le caractre gras et la couleur des titres.

- Quel est le type de phrases qui prdomine ?

Phrases dclaratives.

- Quels sont les verbes employs. (Etre- Appeler- Dire- Transformer.)

- A quel temps ils sont conjugus ? Au prs de lind.

- Constituer le champ lexical de leau : Un liquide incolore et inodore- clair- trouble- potable- sale- douce- pure- chaude- froide- glace- pluie- nappe phratique -neige- nuages- abondante- rare- propre- sale- boire- absorber- arroser- inonder- noyer- laver- filtrer. . .

- Faire lire les infos- plus.







Fiche : 5 Vocabulaire.



Leon : Le champ lexical.



Leon : Page 5.



Application.



Champ lexical de : Ecole : Classes- professeurs- tables- chaises- tableau- craie- cahiers- stylos- direction- gardien- portail- cartables- lves- cour- recration- cloche- sonnerie- toilettes- bureaux- drapeau- salle de sport- surveillance. . .

- Suggrer dautres thmes.





Fiche : 6 Grammaire.

La juxtaposition et la coordination. Page : 17



1/Observe.



Si un roi garde ses secrets, sil sait choisir ses aides, sil se fait redouter de son peuple, sil ne donne pas voir ce quil pense, sil ne laisse aucune bonne action sans rcompense, ni aucun crime impuni, sil sait mesurer ses profits et ses dpenses, il doit normalement ne perdre aucun des avan***es de la position quil a reue.

- Il a mang des bonbons, des biscuits, du chocolat, bu du soda et en redemande.



- Lire les exemples.

- Faire remarquer la marque de ponctuation qui spare les propositions et les mots.

- Faire compter leurs nombres.

- Dire quils sont juxtaposs.



2/ Observe.



- Il le console de ses peines et lui rende le repos.

- Nous ne devons pas quitter notre pays, ni nous humilier.

- Il ne faut pas trop donner, car on finira par trop vous demander.

- Il a voulu rester, mais vous lavez chass.

- Si tu ne parles pas, donc tu es daccord.

- Je rvais de voyage, or je suis pauvre.



(Mais- ou et donc- or- ni- car) sont des conjonctions de coordination, car elles servent lier deux propositions indpendantes ou deux mots.





Fiche : 7 Orthographe.

Les homonymes : Ses/Ces. Les qualificatifs.



Observe.



Malik a oubli ses affaires.

Ces fleurs sont pour toi.

Hamid aime ses amis.

Ces chaises sont confortables.



Ses et ces se prononcent de la mme faon, mais ses est un adjectif possessif, et ces est un adjectif dmonstratif.



Ecris SES ou CES.



Ce vieillard a toutes..dents.

.hommes sont de rudes paysans.

.. maisons sont alignes.

Je nai pas eu denouvelles.

A un de quatre.

Proposer dautres exercices



Fiche : 8 Conjugaison.



Leon : Conjugaison des verbes pronominaux.

Page : 56



1/ Sens rflchi.



Observe.

Yacine se lave les dents, tous les soirs.

Je me lve, sept heures.

Tu te trompes.

Vous vous ennuys, sans votre mre.

Elle se regarde, dans la glace.



- Lire les exemples.

- Faire remarquer la prsence des deux pronoms personnels.

- Expliquer que cest le mme sujet qui fait laction, et que cest lui qui la subit.

Je me/ Tu te/ Il se/ Nous nous/ Vous vous / Ils se.



Conjugaison pronominale du verbe tre.



- Suggrer des exemples.



2/ Sens rciproque.

Observe.



Ils se disputent, tous les jours.

Les enfants se bagarrent.

Ils samusent comme des fous.

Ils se jettent des pierres.

Ces boxeurs vont sentretuer.



- Faire les mmes observations.

- Expliquer quil y a ici deux sujets qui font et subissent la mme

action.



Validation.



Indique le sens rflchi ou rciproque, dans les verbes suivants.

Se tuer- se noyer- se regarder- se dtester- se plaindre-

se tordre- se rvolter- shabiller- se laver- se marier- se couvrir- se rsonner- se fcher- se lamenter- sentre aider- se torturer- se faire- se sauver- se bronzer- se rencontrer- se saluer- se rendre- se dtruire- se rsoudre- se battre . . . etc.

Exercices.

Conjugaison systmatique des deux types au prsent de lindicatif.





Fiche : 9

Sance : Prparation de lcrit et activit dcriture.



Observe.



Le Ara aux ailes vertes.



Cet oiseau, de 1kg, mesure 90cm et vit en Amrique du sud. On le rencontre en petits groupes ou en famille, car leurs couples se dsignent pour la vie.

Il se nourrit de graines et de fruits. Cette espce est menace par les trafiquants danimaux cause de leur trs beau plumage.



Sur ce modle ; et en taidant de la fiche verte sur lours blanc, cris un petit ****e de******if.

Emploie le prsent de lindicatif, les adjectifs qualifs.



Fiche : 1 Lecture plaisir.

****e : Le loup.



Fiche : 11

Sance : Compte- rendu.



Corriger et remdier.





Squence : 3
Ralisation de la monographie 2
Mise en forme et diffusion du ********.




Comptence dvelopper : dcrire pour convaincre.



Fiche : 1

Sance : Expression orale.



Observation.



- Que reprsente les 3 illustrations.

- Expliquer : Calligraphie : Art de bien crire.

- Expliquer : Idogramme chinois : Signe notant une ide.

- Expliquer : Lettrine : Lettre majuscule, parfois orne, plus grande que les autres lettres dun chapitre, dun alina. . .

- Quelle est lorigine de chacune de ces critures ?

Arabe- Chinoise- Latine.

- Elles existent toutes les trois.

- La 1re et la 3me sont des critures ornementales.



O peut- on les rencontrer ? Sur les faades ou sur les plafonds des mosques et des palais, sur les couvertures de gros livres.

- Pourquoi lhomme a-t- il invent le langage et lcriture ? Pour communiquer.

Transmettre des ides, permettre lchange entre les civilisations, lchange des connaissances, des savoirs, des sentiments, des cultures, en somme cest un code pour se comprendre les uns avec les autres.

- Quels sont les diffrents types de calligraphie qui existent en langue arabe ?

El Diwani- El NAskh- El Roqua- El Koufi.





Fiche : 2 Comprhension de loral.



Dcrire un processus.



1- Il commence du lecteur au libraire.

2- Les deux personnages lisent.

3- Dans la 3me on voit plusieurs personnes qui choisissent des livres pour les acheter.

- Quest- ce quun livre ?

-Un ******** crit qui contient des ****es ; des ****es avec des illustrations ou des images. . .

Citer les diffrentes catgories de livres : Un manuel, un volume, un roman, un dictionnaire, un livre de cuisine, une nouvelle, un livre de B- D etc.

- Un diteur est une personne qui imprime les ****es en forme de livres, puis les vend et les distribue aux libraires.

- Un auteur, cest celui qui crit les ****es, cest lcrivain.

- Un lecteur, cest celui qui lit.



5- Rpond par : vrai ou faux.

- Une librairie est un lieu o on vend du pain.

- On vend des livres et des articles scolaires.

- Dans une bibliothque on peut lire.

- Les anciens livres sont imprims de la mme faon que les nouveaux.

- Les nouveaux livres ont plus de valeur que les anciens.



Fiche : 3 Comprhension de lcrit.



Page : 67- 68. Chapitre 1 : Le livre, une dfinition qui a volu.

******** : Livre, hier et aujourdhui.

Analyser un ******** de******if complexe.

Elaborer cette leon en deux sances.

Exploitation des lments priphriques :

Le titre, les sous titres, les illustrations.

Faire lire le sommaire.

1- L Comme livre

Faire lire la dfinition du livre.

2- Au deuxime millnaire.

- O le livre apparat- il ?

- Quel forme prend t- il au 4me millnaire ?

3- Des mots pour le livre.

Dfinir les mots : - Livre bouquin- manuel- volume- tome.

4-Un livre qui se mange.

- Qui a eu cette ide ingnieuse de fabriquer un livre en sucre et fruits pour les enfants ?

- Mais quelle est la meilleure faon de manger un livre ?

5- Un cas particulier : Le manuel scolaire.

- Que constitue le manuel scolaire ?

6- Carte didentit du livre.

- En quoi consiste la carte didentit du livre ?



Chapitre : 2. Le livre cest une histoire dcriture.

Les peintures rupestres.

- Par quoi lhomme sest- il exprim avant de dcouvrir lcriture ?

- Comment appelle-t- on les uvres ralises sur des roches?

2- Lcriture cuniforme. (El mismaria.)

Pourquoi la-t- on appeler ainsi et sur quoi on lavait grave ?

Les hiroglyphes.

- Comment sappelle lcriture gyptienne ?

- Est- ce des lettres ou des symboles ?



Chapitre : 3. Le livre cest une affaire de support et de machines.

- Les premiers supports.

Quels sont les diffrents supports de lcriture ?

Le papier.

Quels sont les matriaux qui taient mis au point pour fabriquer du papier ?

Limprimerie.

Quels taient les premiers pas de limprimerie et o ils ont commencs ?



Chapitre : 4 Page 71

La conception.

- Quest-ce- qui est lorigine du livre ?

La ralisation.

- Dcris le cheminement que fait le livre pour arriver enfin aux lieux de vente ?

- Quels sont aujourdhui les moyens techniques qui facilitent la ralisation des livres ?



Fiche : 4 Analyse de ****es.



Le sommaire : Page 66

De quoi est- il compos ?

De titres et de chiffres.

En quels caractres sont crits les titres ?

En caractres gras.

A quoi sert un sommaire ?

Faire lire linfo- plus. Page : 74



Quel est le titre du ******** ?

- Peut- on classer ce ******** comme une fiche ou un dossier ?

- Quels sont les chapitres que nous avons tudis ?

- Reprenons le dressage du nouveau sommaire.

- Quel est le nombre des illustrations et dis ce quelles reprsentent ?

- Est- ce- que ce dossier sur le livre a trait ses diffrents aspects ou pas ?

Faire lire les infos- plus qui correspondent chaque traitement dinformation, cela consolide la comprhension.



Fiche : 5 Vocabulaire.



Leon : Formation des noms : Noms de mtiers.



Exploiter le thme sur le livre pour tablir la relation et lenchanement.

A titre dexemple :

- Le suffixe : Eur- ien- ier- iste et autres.



Observe.

Celui qui crit est un auteur.

Celui qui imprime est un imprimeur.

Celui qui invente est un inventeur.

Celui qui dite est un diteur.

Celui qui lit est un lecteur.



Autres exemples :



- un sculpteur- un professeur- un livreur- un facteur- un chauffeur- un prsentateur- un tailleur- un coiffeur un serveur- un chercheur- un tourneur- un chanteur- un agriculteur- un dpanneur- un soudeur- un ferrailleur- un ingnieur- un fournisseur. . .



- Un gardien- un chirurgien- un opticien- un mcanicien- un technicien- un pharmacien- un comdien- un lectricien- un magicien. .





Un jardinier- un menuisier- un plombier- un serrurier- un cordonnier- un infirmier- un laitier- un picier- un ouvrier- un potier- un ptissier- un pompier- un fermier- un cuisinier- un douanier- un banquier- un policier. . .



Un journaliste- un fleuriste- un dentiste- un artiste- un bagagiste- un styliste- un affairiste- un droguiste- un pianiste- un violoniste- un pompiste- un choriste- un secouriste- un analyste. . .



Autres noms de mtiers.

Un commerant- un boulanger- un crivain- un enseignant- un sportif. ..









Fiche : 6 Grammaire.



Leon : Lattribut du sujet.



- Donner les verbes dtat pour un apprentissage par cur des lves.

- Insister sur les marques diffrentes pour passer du masculin au fminin dans laccord de ladjectif attribut en genre et en nombre.



Leon : Page



Fiche : 7 Orthographe.

Les homonymes : Est/et.



Observe.

Il est pitoyable.

Elle a lair triste et abattue.

Elle est courageuse.

Tu te laves les dents et tu te couches.

Vous avez achet du caf, du riz, du lait, et du fromage.





Est : cest le verbe tre au prsent de lindicatif, la 3me personne du singulier.

Et : est une conjonction de coordination, elle peut relier deux mots, deux verbes, ou deux prpositions.



Validation.



Complte par : est/ et.



Madjid. Gentil.

Elle..fragile.

Nous mangeons regardons la tlvision.

Ce paysage.. prenantmagique.

Ce gteau. dlicieux.

Proposer dautres exercices.



Fiche : 8 Conjugaison.

Le prsent de limpratif.



Observe.



Cherche- moi bien, papa. Ne me trouve pas tout de suite. Ne regarde pas encore, attends un peu. . .

Jattends, ravi de la voir heureuse.



Lire lexemple, puis trouver tous les verbes qui sont conjugus au prsent de limpratif.

Faire remarquer labsence de pronoms personnels visible.

Faire conjuguer le verbe chercher au prsent de limpratif.

Absence du S la 2me personne du singulier, des verbes du 1er groupe.

Les verbes sont conjugus avec les 3 personnes suivantes :

La 2me du singulier.

La 1re du pluriel.

La 2me du pluriel.

Dire : Le prsent de limpratif sert donner un ordre, faire une demande, formuler une prire, donner un conseil, des consignes, ou des recommandations. . . etc.



Conjugaison systmatique de verbes usuels.





Fiche : 9

Sance : Activit dcriture et criture.



Leon : page : 76

******** : Un stylo pour crire.

1/- Quel est le thme de ce ******** ?

Le stylo.

- De quoi parle lintroduction, et quand ?

- Relve les diffrentes parties du ******** ?

- De quoi parlent- elles.

Vu la mauvaise qualit de limpression du ********, la lecture nest pas possible surtout par les lves, alors je suggre lactivit dcriture comme suivant :

2/ Demander aux lves deffectuer le sommaire du ******** accompagn de dessins de stylos, la maison. A ramener la prochaine sance.





Fiche : 10 Lecture plaisir.



Le prsent guide comporte des ****es en relation avec les thmes, qui pourront tre exploits en sances de lecture plaisir, si videmment, le prof le dsire, autrement garder ceux du manuel scolaire.





Fiche : 11 Compte- rendu et valuation.



Correction collective et remise des copies.



Projet : 3
Le dpliant touristique.
Squence : 1
La de******ion dans larticle de catalogue.




Comptence dvelopper : dcrire pour faire connatre.



Fiche : 1

Sance : Expression orale.



Observation des deux tableaux.

Que reprsentent- ils ?

La marine militaire- une oasis.

Les paysages sont de quels pays ?

Ces sont des paysages de notre pays.

Comparaison des deux tableaux.

1- Le premier :- Elments constituants : comporte deux lments : Des constructions et un port o sont accosts des bateaux

- Lumire : Clair.

- Moment : Le jour.

- Couleurs utilises : Blanc- nuances de

Bleu.

- Situation : Nord du pays.

Peu de marron.

2 - Le second : Elments constituants : Deux femmes, lune debout, lautre assise, elles sont voiles- trois moutons- des arbres : des palmiers et des arbres fruitiers- une mosque ou une zaouia prsence deau clair et limpide.

- Lumire : Un peu sombre et fonce.

Moment : Coucher du soleil, cause de la couleur orange qui domine.

Couleurs utilises : Nuances du vert- Orange- marron.

- Situation : Sud du pays.

- Lequel des deux tu prfres ? Pourquoi ?



Fiche : 2 Comprhension de loral.



La de******ion argumentative.



Observation des pages de catalogues.

Faire lire la dfinition.

Quels sont les objets qui sont prsents ?

Des montres- un vlo- des tasses th.

Pour vanter les mrites de chacun de ses produits, comment peut- on les qualifier ?

Les montres : Elles sont de bonne qualit- donne lheure avec prcision- rsiste au contact de leau- un prix abordable.

- Le vlo : Se vendent dans les galeries- existe en trois modles pour enfants et pour adultes- produit local- prix intressant avec rabais-

- Les tasses : Porcelaine qualit suprieure- dcoration originale- existe en diffrentes couleurs- bon prix- satisfait ou rembours.

- O fait- on aussi de la publicit pour les produits ?

A la tl, la radio et dans les journaux.

- Pourquoi ?

Pour faire marcher les produits sur les marchs.



Fiche : 3 Comprhension de lcrit.



******** 1

- Quel est lobjet prsent ?

Une machine- - laver.

- Quel est sa marque ?

- Qui fait la promotion de cette machine, un homme ou une femme ?

- Est- ce que la prsentation de ce ****e est comme celle des autres ****es que tu as dj lus.

- Que remarques - tu ?

Prsence de chiffres- prsence de groupes nominaux courts et dabrviations- absences de phrases verbales- plusieurs signes de ponctuation, nommer- les.

De quoi traitent les informations qui y sont donns ?

La capacit de la machine : 5 kilos.

Programme anti froissement : Arrt, essorage.

Droulement du cycle : Prlavage, lavage, rinage, essorage, touches darrt et touche dconomie dnergie.

- Que voit- on la fin du ****e ?





Fiche : 4 Analyse de ****es.



******** : 3 (Pendule quartz balancier.)

Faire lire le ****e.

Type du ****e : Argumentatif.

- De quoi le ****e est- il accompagn ?

Des photographies de la pendule.

- Quels est le type de phrases employes.

Phrases nominales.

- Quy a-t- il aussi ?

Des chiffres et des sigles.

- Que nous donnent- elles ?

Des informations.

A qui sadresse ses informations ?

Au consommateur. Celui qui achte.

Pour faire de la publicit un produit est- ce - quon cite galement ses dfauts pour tre honnte avec le consommateur ? Pourquoi ?





Fiche : 5 Vocabulaire.



Leon : Les synonymes. Page/8.



Remarque : Lexercice 4 convient mieux la leon de la polysmie.



Fiche : 6 Grammaire.

Leon : Le groupe nominal. Page : 18.



Observe.

Le ciel est gris.

Le ciel dhiver est souvent gris.

Le ciel dhiver, qui est charg de lourds nuages est gris.

- Le petit garon pleure.

- Dcouper les phrases en groupes.

- Faire remarquer les composants du groupe nominal.

Ladjectif qualificatif, le complment du nom, la subordonne relative ; qui compltent le sujet.

Proposer des exercices.



Fiche : 7 Orthographe.

Leon : Le genre des noms. Page : 47



Fiche : 8 Conjugaison.

Leon : Le prsent de lindicatif. (Rvision.)







Fiche : 9 Activit dcriture et criture.



Leon : Page : 89

Comprhension.

1- Aux familles, parce que cest le nom de publicit du produit. (Familia.)

2- Une srie de casseroles- une srie de poles- une srie de marmites.

3- Pour envisager les frais dune ventuelle livraison par le biais de la poste sous forme de colis postal.

4- Car la source de ce ******** est un catalogue de vente par correspondance.

Manipulation de la langue.

- En quatre parties.

- Phrases nominales.

- Prix exceptionnel- choc.



- Ecriture.

Rdiger un ****e publicitaire pour vendre une montre : Utiliser le tableau pour choisir les caractristiques les plus convaincantes.





Fiche : 10

Sance : Lecture plaisir. Page : 90





Fiche : 11

Sance : Compte- rendu et valuation.





Squence : 2
La de******ion dans le dpliant touristique.




Comptence dvelopper : dcrire pour faire connatre.



Fiche : 1 Expression orale.



Observation.



- Que reprsente cette toile de peinture ?

Expliquer : Une toile est une peinture qui se fait sur un morceau de tissu appel : toile.

La toile reprsente : Une terrasse- cinq femmes et un garon.

Est- ce- quil y a dautres terrasses ?

Oui.

- Que font ces femmes ?

Elles talent du linge lav pour scher, et arent leur literie (tapis).

- Que peuvent- elles faire en mme temps ?

Bavarder- parler- discuter.

A quel moment de la journe se passe la scne ?

Le matin.

Est- ce- que le grand garon participe aux tches, ou demeure spectateur de scne ?

Non, il demeure spectateur.

-De quelle couleur sont peints les murs ?

Ils sont peints en blancs avec de la chaux.

- Que penses- tu de la lumire ?

Il y a beaucoup de clart sous un ciel bleu et clair et beaucoup de douceur et de par***e, entre ces personnes.





Fiche : 2

Sance : Comprhension de loral.



Dcrire selon un itinraire.

- Observation et identification des deux ********s.

Des photos et une carte gographique.

Les photos et la carte concernent quelle rgion de lAlgrie ?

Le sud de lAlgrie.

- Si tu tais touriste, de quel ******** aurais- tu besoin pour trouver ton chemin ?

Jaurais besoin de la carte.

Quel est le ******** qui tinforme sur la beaut du site (Le Tam.)

Comment est dfini le Tam ?

Quelles sont les langues qui y sont parles ?

Le berbre, larabe et le franais.

Quels sont les moyens daccs depuis Alger ?

Arien, par des avions ou terres, par des vhicules.

Trace litinraire en partant dAlger jusqu Tamanrasset.

Alger- Blida- Djelfa- Laghouat- Ghardaa- El meniaa- In Salah- Arak- Tamanrasset.

Utiliser les verbes de mouvement.



Fiche : 3 Comprhension de lcrit.



****e : 2. LOranie. Page/ 94



- Lecture du ****e.

Exploitation des lments priphriques.

Titre et source du ********.

- Quelles sont les villes les plus proches dOran ?

An Temouchent et Sidi- Belabes.

Quels sont les diffrents paysages de cette rgion ?

De hautes collines.

De grandes valles.

Une plaine domine par les lourdes masses calcaires.

Les hautes plaines de Sada et de Tiaret.

La baie dOran domine par les abruptes falaises.

Relve les indicateurs de lieu dans cette de******ion.

En bordure de mer- vers louest- autour- entoures- au sud- stendent- situe- lest.

Q .C. M. Rpond par vrai ou faux.

- Le Sahel Oranais attire les visiteurs.

- Oran est une ville du sud Algrien.

- Temouchent est situe prs dOran.

- Oran est une belle ville.



Fiche : 4 Analyse de ****es.



******** : 3 A la dcouverte de Bjaa.

Faire lire le ****e. Donner la source de linformation.

Pour aller de Bjaa, quel itinraire suit-on en partant dAlger ?

On passe par les belles forts dAkfadou et de Yakouren, on passe aussi devant ces villages de crte si bien ordonns.

DAlger encore, si lon passe par mchedallah , se sont les mandres de loued Soumam, bords de champs dOrangers.

De Stif, on arbore vers la mer le barrage de kherrata.

Enfin de Jijel, cest la plus belle et la plus clbre route de corniche.

Quels sont les indicateurs de lieu dans ce ****e ?

Devant- au milieu- contournent- au bas.

O est situe Bjaa ? Au nord- est.



.

Fiche : 5 Vocabulaire



Leon : La polysmie



1/ Un nom.

- Un coup de main.........aider.

- Un coup de balai......... balayer.

- Un coup de poing........boxer.

- Un coup de feu..........un tir.

- Lhorloge sonne douze

coups...........fois.

- Recevoir un coup...........se blesser.

- Tenir le coup...................rsister.

- Sur le coup.....................sur le champ.

- Etre dans le coup.................participer

- Avoir le coup de cur............aimer.



2/ Un verbe.

- Couvrir avec une couverture.

- Couvrir un criminel.

- Couvrir des frais.

- Couvrir un vnement.

- Se couvrir.

- Couvrir un livre.

- Couvrir un policier pendant un change de tirs.



3/ Un adjectif.

Une viande tendre Qui se mche facilement.

Une personne tendre. .. Gentille, affectueuse.

La tendre enfance. La petite enfance.

Des mots tendres Gentils.

Un lit tendre. Douillet.

Des moments tendres Bons moments.

Des feuilles tendres Souples.



Exercices dapplication.



Fiche 6 Grammaire.



Leon : La tournure impersonnelle. Page : 30



Fiche : 7.

Sance : Orthographe.



Leon : Le nombre des noms. (Le pluriel.)



Fiche : 8

Sance : Conjugaison.

Leon : Leon : Le pass compos. (Rvision.)



Fiche : 9

Sance : Activit dcriture et criture.

Page : 97



****e : Le quartier douest dAlger.



Le lyce Emir Abdel Kader---------Quartier Nelson-----------Boulevard Abdrrahmane Taleb---------Ce faubourg Bab El Oued----------Une route en lacets----------Notre- Dame dAfrique.

Sur les hauteurs---------Massif de Bouzarah.

En dessous----------------Bouloghine.



Ecriture :- Dcris litinraire menant de la gare au collge en utilisant les verbes de localisation.

Proposer des noms chaque lieu cit.

( Le charbonnier- des golands- du centre- Amirouhe- des rosiers rouges- de la fontaine- Omar Ibnoul- Khattab- le succs. . .)

Utilise des adjectifs qualificatifs.





Fiche : 10 Lecture plaisir.



****e : La traverse du Sahara.





Fiche : 11 Compte- tendu et valuation.











Squence : 3
La de******ion dans le dpliant.




Comptence dvelopper :Dcrire pour faire connatre.



Fiche : 1 Expression orale.



Observation des deux tableaux.

- Qui les a peints ?

- Que reprsentent- ils ?

Un caf Biskra. Un repas de lhospitalit. (Invitation).

Le premier.

- Elments composants : - A lextrieur, Des hommes enrouls dans leurs burnous, voyageurs, les uns assis sous lombre darbres, par terre, les autres lintrieur du caf - Des chevaux attels au tronc dun arbre, lombre. - Le caf.

- Lumire : Beaucoup de lumire et beaucoup dombre, on est au milieu de la journe.

Cest un moment de dtente, dchange et de dgustation.

Le second.

Elments composants : A lextrieur, quatre hommes enrouls dans leurs burnous blancs, vieux pour la plupart sont assis sur des tapis, une femme en rouge assure le service, sur les tapis des mets sont tals ; du couscous est servi dans une grande djefna, les trois hommes sous lombre dun grand arbre, mangent, le quatrime lcart tient un chapelet la main, il sagit sans doute de lhte.

A ct une peau de chvre (Guerba) servant garder leau.

Lumire : La mme que pour le premier tableau, moment du djeuner, on y sent la dtente, le plaisir daccueillir les gens, la simplicit de la vie Bdouine.



Ce qui peut attirer le visiteur, cest cet accueil chaleureux des nomades, leur simplicit, leur sens du devoir et leur gnrosit.



Fiche : 2 Comprhension de loral.



Que reprsente chacune des photos ?

1/ Photo du Sahara.

2/ Ruines Romaines. (Cherchel, Tipaza.)

3/ Un monument : Maquam echahid.

4/ Un spot publicitaire qui fait la promotion dun produit.

5/ Un clip reprsentant un Tergui et son chameau.

(Guide touristique.)

- Quelles sont les photos qui sont proches du domaine du tourisme ?

La 1re- la 2me et la 3me.

- Est- ce de la promotion visuelle ou sonore ?

Visuelle : Il peut sagir dun prospectus, dun dpliant, des cartes postales. . .

-Quelles sont celles proches de la publicit ?

La 4me et la 5me.

- Cest de la promo sonore ou visuelle ?

Les deux.

- Quel est le rle de la publicit ?

Vanter les mrites, le confort, lutilit, la beaut, la tranquillit de produits, ou de lieux.

Qui vise- elle ?

Elle vise ou cible le consommateur de faon directe ou indirecte.

- Pourquoi ?

Pour faire marcher les produits ou attirer les touristes.

- De quoi peut- on qualifier une publicit ?

Une publicit tend gnralement exagrer et des fois mme mentir, do : Publicit mensongre, exagre, arnaqueuse, car un bon produit se vend, sans quil eut recours une grande publicit, voire aucune.

Pour ce qui est du tourisme on atteste de la conformit des lieux, des prix, et de la fiabilit du service fourni.



Fiche : 3 Comprhension de lcrit.



Observation du ********.

-De quoi sagit- il ?

Cest un guide touristique.

-De quelle rgion dAlgrie sagit- il ?

De la Kabylie.

- Quels sont les moyens utiliss pour prsenter la rgion ?

Des photos : La cte, les mon***nes.

De gros titres, des couleurs (Jaune, vert) Tenu de la J. S. K. du blanc, du rouge, du vert, couleurs de notre drapeau.

- Quels sont les procds qui sont employs pour informer, dcrire, localiser ?

Les photos et les ****es.

Les adjectifs employs dans les ****es.

- Les lments qui le composent.

Quatre titres en gros caractres.

Deux commentaires sur les deux photos.

Un ****e.

Un numro de tlphone, de fax et un site internet

pour linformation et la rservation.

La mise en page attire le visiteur.

Q. C. M. Rpond par vrai ou faux.

Le ******** est un spot publicitaire ?

Le ******** sadresse uniquement des touristes algriens ?

Il sagit de rgion de Suisse.

La Kabylie est une belle rgion.

Elle attire des touristes algriens et trangers.



Fiche : 4 Analyse de ****es.



****e : Vanter les qualits dun lieu. Page : 106

1/ Une dune, tapis de sable, les graviers, une oasis, le sommet, linfini, les points de lhorizon, des hordes danimaux sauvages.

Scintillent de perles, la dlicieuse brise, une rose abondante, le regard stend, aux vives senteurs.

2/ Il sadresse aux citadins qui vivent dans les villes.

Il utilise le pronom : Tu, pour mieux convaincre.

3/ emploi de si, il fait promener le visiteur grce au ****e.

4/ Les phrases sont brves, comme des slogans. Emploi de la condition avec : Si.

5/ Le prsent et limparfait.

6/ LEmir aime t- il lendroit quil dcrit ?

7/ Donne des titres- slogans cette de******ion.

-Vivre au Sahara, cest vivre autrement.

- La vraie vie est auprs des choses.

- Vivre vraiment, cest vivre simplement.

- Quitter la nuisance, couter le silence.





Fiche : 5 Vocabulaire.



Leon : Les verbes de perception.





Fiche : 6 Grammaire. Leon page : 31



La voix active et la voix passive.

Forme active---------------Forme passive.

-Temps simples-----------Verbe tre au temps du verbe actif + Le participe pass du verbe en question.

- Temps composs-----------Le participe pass du verbe tre (t) au milieu du temps compos + laccord.



Fiche : 7 Orthographe.



Leon : Les homonymes : on/ ont. Page : 45.

Observe.



- On a organis

- Ils ont march longtemps.

- On a bien ri.

- Les filles jouent, la poupe.



On : pronom indfini de la 3me personne du singulier, il est toujours sujet, il peut designer, une ou plusieurs personnes.



Ont : Cest le verbe avoir au prsent de lindicatif, la 3me personne du pluriel.



Proposer oralement des exemples, puis demander aux lves de distinguer le verbe, du pronom.



Solliciter les exemples des lves.



Validation.

Complter par : On / Ont.



a march sur la lune.

Les oiseaux . des ailes.

Ces biscuits.. un bon got.

.. est sur le point de partir.

ira le voir, demain.

Elles. une bonne odeur, ces fleur





Fiche : 8

Sance : Conjugaison.



Rvision des temps simples de lindicatif.





Fiche : 9 Activit dcriture et criture.



1/Exploiter le ****e : Une rgion attrayante. 108

2/ Sur le modle du guide touristique, dcris ta rgion en vantant ce quelle a de meilleur et si possible en accompagnant ton travail dune carte postale



Fiche : 10 Lecture plaisir.













































[IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image001.gif[/IMG]



































































Le vent de sable.



Comme laccoutume, chaque aprs - midi le ciel sobscurcit, un nuage rouge oranger couvre le ciel ; cest une tempte qui se prpare et qui vient rajouter la chaleur torride de lt, cette touche dennui et de lassitude qui durera bon lui semble. Toutes les fentres sont closes, les rues sont presque dsertes et les gens se terrent chez eux, en attendant que le temps devienne plus clment.





M.Y.



[IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image003.jpg[/IMG]













Le printemps.





Aprs un long sommeil, vient le grand rveil, la grisaille se dissipe et le souffle de la vie reprend du fond de labime pour caresser le visage de la terre inerte, lui rendant vie et teinte. Sche les larmes dun ciel lugubre et humide, dessine un clat de rire et dallgresse, car enfin les couleurs, la douceur , la tideur, les oiseaux, les papillons et les fleurs sont en liesse pour annoncer larrive de lamour et de lespoir, qui, chaque printemps, renat pour qu aussitt la vie reprenne le dessus comme pour nous faire rappeler chaque soleil levant, que sans hiver il ny aurait pas de printemps et que du temps il faut faire de la vie en noir et en blanc.







M.Y.


[IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image005.jpg[/IMG]













Conte des signes de ponctuation.



A loccasion de lachvement de leur ****e, les phrases dcidrent dinviter tous les signes de ponctuation. Pour fter lheureux vnement. Elles commencrent par le point, quelles mirent la fin de chacune delles car cest la place quelles ont choisi.

Lair fch : Suis-je invit aussi ? Interrogea curieusement le point dinterrogation ? - Mais oui ! affirma une phrase dclarative qui avait justement besoin de la virgule et du point virgule pour marquer sa pause et sparer ses termes qui, confus ; sarrtrent de se disputer propos de qui aura la meilleure place car le bon sens de notre cher ****e avait tout organis, lavance pour viter toute confusion.

Le tiret suivi des deux points, annona dans un style direct, larrive entre guillemets de cette tonnante phrase exclamative qui videmment finit par tonner tout le monde avec son fameux point dexclamation qui lui donnait un air de fin ahurissant.

Tous runis dans une ambiance joviale, la joie des mots est inde******ible car ils discutrent, se rgalrent de tous les mets culturels servis leur honneur et samusrent tellement bien, quils se promirent une nouvelle rencontre, dans un nouveau ****e.



MY









Lettre mon ami le livre.



Mon fidle ami



Que de chagrin pour ce que tu deviens, toi qui fus la mmoire de tous les temps, la fentre sur tous les horizons, le compagnon des potes et des savants, lami des riches et des pauvres, serviteur des mes en tourments, gurisseur des esprits malades et faiseur de rves et despoir. Mon ami que devient t-il- de toi prcurseur des civilisations et source dimagination?

Les ingrats qui ignorent tes vertus et tes plaisirs tont laiss sur des ***res poussireuses pourrir o tes pages racontent labolition de lesclavage, les victoires de la renaissance. Ils tont chang contre des joujoux sans odeur, sans cur, ceux qui ignorent ta valeur et ton sens .Moi, mon ami, je reste fidle comme beaucoup dautres qui reconnaissants ; te diront mille merci.

Dsormais On crira ces lettres de sang pour crier la fatalit et linvitable : A chaque temps ses murs mon ami ! Puisses- tu exister pour nous pour toujours?



Fidlement votre.

MY













La maison de mes rves.



Je rve dune grande petite maison avec un tas de fentres pour minonder de lumire, avec un tas de fleurs pour minonder de parfum et des tilleuls autour. Avec beaucoup de rires pour minonder damour, avec un coin dt quand le temps blmira, avec quelques toiles quand la lune sclipsera. Une maison avec des murs de terre glaise et un toit de bois de htre. Avec, sur ces murs, toutes les peintures : La joconde souriante ; les pomes de baudelaire et ceux de shekspear avec des meubles de roseau et des livres embaumants qui racontent la douce odeur du chez soi.



MY



































Le vrai travail.



Le vrai travail ne te choisit pas, mais cest toi qui le choisis, cest toi qui le dsires avec lardeur dune abeille ouvrire, sans que tu te lasses, ou que tu te plaignes , cest vrai dire, avoir la chance de sentir tout le bonheur quand tu achves ce que tu commences en simple admirateur dune uvre qui se concrtise, et dont le mrite te revient.

Cest aussi la srnit et lharmonie entre ton corps et ton esprit, que tu peux ressentir, en dgustant le repos dlicieux prouv aprs chaque peine.

Le vrai travail, mme sil est petit et insignifiant, si tu laimes ; tu le feras bien et il te sera certainement reconnaissant en faisant de toi un heureux, et un gagnant. Alors fais le tout simplement.



MY

























Elle cherche un papa.





Dans sa dtresse, la petite fille orpheline, regardait tous les passants dans lespoir de reconnatre ce pre quelle venait dgarer quelque part, pas trs loin de chez- elle.

Elle errait depuis pas mal de temps, elle scrutait tous les visages, toutes les ttes sont celles de tous les pres, sauf le sien.

Soudain, de grandes mains se posrent tendrement, sur ses paules, elle se retourna, cest lui ! Soulage, elle vit son visage tendre, la barbe grisonnante, qui lui souriait, elle vit aussi ce regard si doux, qui dgageait cette tendresse intense, pleine de vrit et dassurance, une assurance quelle avait cru pour un instant avoir perdu jamais.

Pendant ce moment dintimit, elle avait voulu lui dire, combien elle laimait, et surtout combien elle avait besoin de sa prsence et de sa protection. Au moment o elle sentit les grands bras qui la soulevaient ; la petite fille se rveilla, affole dans son lit, elle se retrouva accroche curieusement son oreiller.

Elle venait de faire un cauchemar, elle le ralisa, car son pre est mort, il est mort depuis longtemps.



MY











Ma mre.



Toi mre, le flot de la tendresse, qui dsaltre toutes les dtresses. Tu es la joie de ces matins, avec caf et petit pain .Tu es le rossignol qui chante les mlodies de mes tristesses, viens donc me faire un petit clin.

[IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image007.gif[/IMG][IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image008.gif[/IMG][IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image008.gif[/IMG][IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image008.gif[/IMG][IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image010.gif[/IMG][IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image010.gif[/IMG][IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image012.gif[/IMG]



A tes cts la vie est faite de rire qui ne connat da crainte. Toi le doux berceau de mes rves qui berce mes jours sans trve et qui memporte dans son treinte, viens donc me faire un petit clin.



Oh mre oh toi qui te consumes, comme la chandelle qui sallume pour clairer nos noirs faubourgs ! Mme dans tes yeux je ralise les nombreux voyages sans valises et la vie qui nous joue des tours. Viens donc me faire un petit clin.



Sans toi la vie ne serait que, un grand dsert sans oasis. Un ciel sans lune et sans toiles.

Mme au printemps les feuilles jaunissent.

Toutes Les brebis changent de peau, elles dvorent pardi le chacal !

Viens donc me faire un petit clin.



Toi, cette vieille chanson du monde qui nous raconte toutes les lgendes, celles du pass comme le prsent. Tous les enfants sils savent comment tu as souffert pour les avoir, feront autour de toi une ronde. Merci maman pour tes clins.

MY

[IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image014.jpg[/IMG]













Lenfance.



Tendres moments des petits rves,

Sur les chemins, les terrains vagues.

Tendres sourires de joie et rires, jouant du temps sans importance comme joue la mousse dans les vagues.



Tendres journes quil neige ou pleut, la caresse du vent sur les joues, tous les amis scrutent le ciel dessine fleur ou hirondelle. Quils taient chrs, quils taient beaux.



Tendres et froids matins dhiver, sur les chemins des coliers, tions dans la classe calfeutre, comme jaimais cette chanson Grard, tous ces moments sont devenus rares.



Le souvenir des courses infernales, bonhomme de neige et cerf volant, poupe de bois, joue cache cache, elle avait les cheveux dans le vent et nous tions tous ternels.



Quils sont de nous loin mes amis tous ces moments tendres et propices, ils sont passs comme un mirage qui prenait nos curs en o***e en les privant de libert. Nous payons prsent le prix davoir voulu tre des grands, nous qui tions, un jour petits.



MY









La patrie.



Que tu sois ici ou l bas ? Tu me dirais que l bas est mieux quici car ici cest cruelle la vie et que cest l bas quil ya vie. Tu me dirais quici les gens naissent mort- vivants pour ne vivre que pour manger, l bas les gens mangent pour la vie, l bas cest presque un paradis. Tu me dirais quici les gens sont poursuivis de dmons qui leur arrachent langue et dents. Tu me dirais que cest banal la mort des jeunes, dans les cavales. Que leur dsespoir est fatal. Je vous dirai quici cest mieux car l bas nest jamais chez nous, que vous brlerez de mille feux pour ne parvenir qu manger.

Quest- ce-que tu auras fait de mieux ? suivi toujours par ta couleur, tu ne peux tarracher la peau ou de te dfaire de ton nom. La nostalgie tu garderas, tu chanteras avec la voix de ta pauvre mre qui vacille entre l bas ou bien ici ?



M.Y.























Les choses simples.



Apprendre observer scrupuleusement les choses mme invisibles cest apprendre ressentir leur majest qui te transporte. A lire du sens dans leurs dtails qui te racontent les mille et une nuit . A dcouvrir la beaut timide que tu surprends dans son intimit.

Respirer en automne lair embaum dune matine, admirer les arbres dcolors, promener son regard dans limmensit de la vote toile, caresser du regard une rose qui raconte la beaut phmre qui ne dure que temps dune rose. Admirer un sublime coucher de soleil dans lhorizon vermeil, couter le silence dlicieux qui te chuchote avec extase tous les rcits du temps qui se fige. Ecouter le chant des oiseaux harmonieux, qui te rveille aux prmices dune aube magique. Tu peux faire de tes cinq sens un passage la cinquime dimension quant tu auras appris toucher lesprit des choses avec ton esprit, couter lme des choses avec ton me car dcouvrir les trsors des choses cest parvenir au paroxysme de losmose, au bord de la fusion qui feront de toi un avec les choses.



MY









[IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image016.jpg[/IMG]















Les artistes.



Les artistes sont des tristes qui dessinent bonheur et joie, autour de soi. Ils charment tel un magicien par lharmonie ou par la voix ou mme par les bouts des doigts. Ce sont des fous plein de sagesse, des moines qui abandonnent richesse pour vivre libres sans les jougs. Comme nous ils sont mais pas comme nous car ils demeurent de grands enfants. Ils sont si forts et si fragiles comme la rose ou leau du Nil, ils sont fascinants et subtiles, inspirs par les chagrins. Ils sont dans lair comme la brise qui grce elle ton cur sanime. Ils te volent cette part de toi qui leur appartient. Ils sont la flamme qui illumine les curs qui peinent retrouver un peu de joie.



MY





























Le retrait solitaire.



Aujourdhui il sest lev plutt que dhabitude. Il va se prparer pour aller son travail. Tous les gestes quotidiens quil faisait, il les fait machinalement, depuis vingt huit ans, car depuis vint huit ans, sa vie est rgle, comme sa montre Suisse, toujours au poignet, qui na jamais eu ni avance, ni retard. Lui, qui dteste le retard, parce que pour lui, le travail est chose sacre.

Dehors, il respire le mme air quil y a vint huit ans, un peu plus pollu, il sassit la mme table du mme caf, prend le mme caf noir, lit le mme journal et prend le mme parcours pour vaquer ensuite ses occupations.

Aujourdhui il va encore travailler, mais cette fois ce sera son dernier jour avant la retraite. Que fera- t- il demain, aprs demain, et les jours suivants, lui, qui na jamais su rien faire dautre que travailler, depuis vint huit ans ?



MY





















Jaime lhiver.



A travers la fentre, je contemple ce jour blme et noirtre qui tente doucement de pntrer dans la lumire, cest le petit matin dhiver lugubre et morose qui sclaircit avec peine pour donner naissance un jour de courte vie, gris, fumant lodeur de bois qui sort de quelques chemines et respirant lhaleine frache des arbres dnuds, frileux et frissonnant au grs dun vent capricieux qui les fait valser sur un air de Mozart. Puis, il y a ce ciel qui se roule dans les flocons de laine blancs, gris ou carrment noirs, dune couette aux trois couleurs.

Quand il pleut en hiver, il pleure dans le cur ennuy de Verlaine, cette tristesse au got de la langueur mielleux que je dguste. Quand il pleut, a me chante des berceuses de mlancolie dont jai la cl de la joi.

Lhiver me souffle dans ses tnbres, la vie latente, paisible et solitaire qui ne peut tre apprcie, que si on est un amoureux de lhiver.



MY



[IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image018.jpg[/IMG]















Lauto- destruction.



On ne pourra pas empcher la terre de tourner, le soleil de se lever, les oiseaux de chanter, les arbres de fleurir et les enfants de sourire.

On ne pourra pas empcher la pluie de tomber, le tonnerre de gronder, le vent de souffler, les volcans de rugir et les hommes de mourir.

On ne pourra pas empcher les fleurs de sentir, la roche de durcir, les fleuves de couler et le temps de courir.

On ne pourra pas empcher lamour de natre, la haine des tres, la folie des hommes qui aiment la guerre au prix de la terre.

On ne pourra plus empcher un homme de dire que lhomme est la pire des cratures qui fait tout pour se dtruire.



MY



[IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image020.jpg[/IMG]















Lhpital.



Les hpitaux sont des endroits repoussants, avec une odeur cre de dsinfectant qui te donne la nause, rien quen y pntrant.

A lintrieur, des hommes et des femmes en ardeur avec des blouses bleues, vertes ou en blancs, des anges ou des dmons qui font des alles et venues prcipits pour des patients debout ou alits. Dans leurs mains, des instruments de torture avec lesquels, ils tarrachent au sommeil pour te piquer ou pour touvrir ou pour dans le corps des pices de mtal tintroduire ou tinjecter des produits chimiques dans des pochettes en plastique. Si tu es lhpital, je sais pourquoi tu rles.

Si tu hurles de douleur, je sais que parce que tu as peur. Cest normal car il faut faire du bien, l o a fait mal et toutes ces personnes lapparence tortionnaire, ne sont que tes anges gardiens qui nont vraiment besoin de rien que de te voir partir enfin.





MY



















Lamiti.



Commence un jour, lamiti dune abeille et dune fleur.

Elles se rveillent en douceur, un beau matin, de bonheur.

Labeille voltige et fait des tours, attire par la bonne odeur.

Elle se rgale du bon nectar, elle en raffole, et mange encore.





Se sent utile, la fleur et sent, tous les parfums de lamiti.

Elle laisse aller dploye, dans tous les sens son invite.

La caressant de ses ptales et dans son cur la fait noye.

Pour ne lui manquer point dgard, cette invite dvoue.





Et notre hte, si gnreuse, de ses prsents, en fait un don.

A son amie, la travailleuse, la butineuse charge son dos.

De ce pollen, si prcieux qui fait fleurir les roses des champs.

De cette fleur cette fleur, notre invite vnre le temps.





Que tu savoures le miel dor, que tu respires toutes les senteurs.

Que tu dgustes tous ces fruits, que tu texaltes de bonheur.

Que tu admires les jonquilles, les marguerites et leurs couleurs.

Il faut que a existe encore, une amiti, entre une abeille et une fleur.





MY







































Le vieux, et ses souvenirs.





Ils se rveillent les souvenirs, si douloureux et si lointains.

De ce vieillard contre le mur qui se rappelle, un beau matin.

Sa jeunesse aux clats de rire et les doux moments de jadis.

Tous ses amis, toutes les folies, les contes de fes de nourrisse.





Il se rappelle sa joie de vivre, auprs dun cur qui la chri.

Auprs de celle qui autour delle, les toiles du ciel avaient ri.

Auprs de celle, qui a promis, rester toujours, auprs de lui.

Fidle, mais qui part malgr lui, cest sa parole quelle a trahie.





Il se rappelle sa tendre enfance, et la douce main de sa mre.

Qui voyageait dans ses cheveux pour lendormir, les soirs dhiver.

Devant le feu dune chemine, Il se rappelle les bons repas.

La voix de son pre et le vieux chat qui frlait le sol petits pas.



Il entend cette vielle chanson qui accompagnait ses vingt ans.

Il la fredonne encore maintenant, la voix teinte, les larmes aux yeux.



Il se rappelle la marche pieds, sur les chemins des coliers.

Le vieux sapin et lolivier, nombre de noms sont oublis.

Il se rappelle, la tte ailleurs, la furieuse course de la vie.

Le temps qui na pas eu le temps, sa sant qui lavait quitte.





Il a laiss derrire lui, tout ce qui est plus cher que de lor.

Quand il a pris ce train de nuit, destination sans retour.

Il sait que ce qui reste aux vieux que les souvenirs et les adieux.

Les autres attendent avec des yeux qui verront passer dautres vieux.

MY





[IMG]file:///C:/DOCUME%7E1/ADMINI%7E1/LOCALS%7E1/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image022.jpg[/IMG]















Ma petite sur.





Il ne faut pas que tu aies peur, de la vie ma petite sur.

Il faut toujours aller de lavant, il ne faut pas regarder ailleurs.

Sil arrive que la vie te fasse souffrir et te fasse tous les torts.

Il ne faut pas te rsigner, et dire quil est loin ton bonheur.





La vie na jamais fait de cadeau, ceux dont lespoir est mort.

La vie nest autre quun combat, qui voudrait changer son sort.

A qui voudrait livrer bataille, qui voudrait gagner toujours.

Sil arrive que tu dsespres, il faut chercher la cl de ton cur.





La cl que tu as gare, dans les tnbres de tes peurs.

Dans les questions sans rponses que tu as noyes, dans tes pleurs.

Tu la trouveras, elle touvrira les portes fermes deux tours.

Tu y trouveras lintrieur, des roses blanches et des fleurs.



Tu pourras voir alors les choses, avec tes yeux verts, en couleurs.

Tu pourras faire changer ta vie, en aspirant aux jours meilleurs.

Tu verras lespoir renatre, au fond de toi, tout en douceur.

Et je te dirai, ce moment, combien je taime petite sur.





MY









































Mon fils.



De mes yeux, je te vois grandir.

Le temps narrte pas de courir.

Mon cur me dit que tu vas partir.

Saches que je sais, je nose le dire.



Tu dois partir, loin de moi.

Tu dois faire comme ton pre a fait.

Tu dois te frayer un chemin.

Aller pour construire ta vie.



Si tu tenvoles comme les oiseaux.

Je sais, cest bien le cours des choses

Jaimerais que tu sois trs heureux.

Et que tu fleurisses comme les roses.



Avec tes ailes dployes.

Tu es en qute dautres horizons.

Tu comptes bien travailler.

Et te marier dans ta maison.



Lorsquil sera l, ce moment

Je te lcherai comme les oiseaux.

Avec un baiser sur le front.

Mes larmes couleront, sans raison.



Et si un jour, tu as de la peine.

Tu viendras frapper la porte.

De ta vieille mre sans aucune gne.

Et ta douleur sera moins forte.



Je ne ferai que tcouter.

En regardant ton beau visage.

Et en cherchant retrouver.

De mon bb, quelques images.

MY









Le pardon



Il vous pardonne le cur qui donne.

Il vous pardonne toutes les rancurs.

Les regrets et les soirs de pleurs.

Il vous pardonne souffle douleur.



Il vous pardonne toutes les pines

Qui lont sem comme champ de mines.

Il vous pardonne toute lamertume

Qui a fait de lui un abime



Il vous pardonne le cur de flammes

Qui brle dans le brasier des peines

Que vous avez nourri de haine

Comme nourrit le bois les flammes



Il vous pardonne le cur de cendre

Qui ne pourra vous comprendre

Et qui patiente vous attendre

Avec un rien pour le lui rendre



Il vous pardonne le cur teint.

Qui a su dompter son chagrin.

Il vous pardonne et au destin.

Qui ont fait de lui un pantin.



Il vous pardonne le cur de glace.

A vous qui perdez leau de face.

Vous qui paraissez si tenace mais

Qui fondez comme de la glace.



Il vous pardonne le cur de sang.

Le cur bris en morceaux.

Lorgueil et la faiblesse des rangs

Commands tous par vos dmons.



Il vous pardonne le cur de chair

Qui seulement fait tous pour vous plaire

Mais qui ne reoit que des pierres.

Abel et Cane taient des frres.





Il vous pardonne le cur qui meurt

Qui ne ressent plus la douleur

Car il peut sombrer en douceur

Dans Loubli qui gurit les curs.



MY







Hymne la vie.



Quand le jour se lve encore une fois.

Il se lve pour eux comme il se lve pour toi.

Si du bout de la nuit, tu traines tes mois.

Tu peux prtendre tre aussi un roi.





Quand le jour se lve sur tes mauvais rves.

Que tu gardes enfouis comme on cache les glaives

Si du bout de la nuit tu gouttes la sve

De larbre interdit dAdan et de Eve.



Quand le jour se lve sur tes yeux ferms.

Ceux qui tont tout pris, ils nont pas dormi.

Si du bout de tes yeux tu pouvais les voir,

Tu ne pouvais pas dire quils taient partis.



Quand le jour se lve sur ta vie mesquine.

Lhorreur de chaque jour toi se dessine.

Si du bout de la vie la mort te fascine.

Toi qui marches encore en courbant lchine.





Quand le jour se meurt sur ton humble espoir.

Dont il ne te reste que la brume des soirs.

Que du bout de lespoir tu ne peux pas voir

Le jour qui se lve est un songe qui part.
__________________





  #2  
12-01-2010, 01:07 PM
  kayou
kayou kayou
 
: 18-12-2009
: bouira
: 33

... .
  #3  
27-02-2010, 04:30 AM
 
: 25-12-2009
: -
: 1,957

__________________





  #4  
28-02-2010, 02:35 PM
 
: 07-01-2009
:
: 15

... .
__________________






  #5  
28-02-2010, 02:46 PM
 
: 19-01-2010
:
: 1,510

... .
  #6  
28-02-2010, 02:57 PM
 
: 25-12-2009
: -
: 1,957

__________________





  #7  
01-03-2010, 04:52 PM
  massouada
massouada massouada
 
: 24-12-2009
: algerie
: 30

merci pour cet servic
  #8  
01-03-2010, 05:02 PM
 
: 25-12-2009
: -
: 1,957

de rien ma chre
__________________






()


« | »



** - ** AYYOUB100 0 17-11-2011 07:19 PM
: 7oda0016 1 25-08-2011 01:06 AM
32 06-06-2011 06:13 PM
3 modamer ( ) 0 01-02-2011 10:15 PM
4.3.2.1 abdou8000 ( ) 1 11-12-2009 04:55 PM




04:09 AM.

-

Powered by vBulletin® Version 3.8.4
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd diamond